My Renault

Pour répondre aux enjeux climatiques et environnementaux de demain, Renault innove en créant RE-FACTORY. Cette usine sera la toute première usine d’économie circulaire dédié à la mobilité en Europe.

Découvrez la première usine RE-FACTORY

RE-FACTORY annonce un bilan carbone négatif pour 2030 !

Renault, constructeur automobile pionnier dans la mobilité durable et l’électrique va encore plus loin en investissant dans une usine du futur. Baptisée RE-FACTORY, elle va s’implanter sur le site historique Renault de Flins d’ici à 2024. Dédiée à la mobilité durable et première usine d’économie circulaire dans l’industrie automobile en Europe, RE-FACTORY vise un bilan carbone négatif pour 2030…soit une ambition qui dépasse la stratégie environnementale du Groupe vers la neutralité carbone en Europe à 2050,

L’économie circulaire, le modèle économique
positif de demain

La création de l’usine RE-FACTORY s’inscrit pleinement dans la stratégie de transformation du Groupe Renault. RE-FACTORY ne sera donc pas une usine comme les autres : elle sera basée sur le modèle d’économie circulaire. Et ce sera la première en Europe !

Les grands principes de fonctionnement de l’économie circulaire ? Approvisionnement, écoconception, économie de la fonctionnalité, maintenance, réemploi, durabilité des batteries, remanufacturing ou encore recyclage.

RE-FACTORY et ses 4 pôles d’activités :
une synergie d’expertises pour accompagner toute la durée de vie du véhicule

La vocation de l’usine RE-FACTORY est de produire des véhicules d’une manière radicalement différente. Chaque voiture qui sortira de Flins sera conçue sur le principe de toute sa durée de vie. Pour cela, RE-FACTORY va intégrer quatre grands pôles d’activités qui seront interconnectés :

RE-TROFIT

allonger la durée de vie des véhicules et de leurs usages

(gestion efficiente des flux de pièces et matières usagés, reconditionnement des véhicules d’occasion, conversion de véhicules thermiques vers d’autres énergies moins carbonées, services de réparation des flottes de véhicules et des nouvelles mobilités, service de fabrication de pièces rares à partir d’imprimantes 3D…).

RE-ENERGY

industrialiser le potentiel des applications découlant de la batterie électrique et des nouvelles énergies

(optimisation de la 1ère vie des batteries, développement d’applications en seconde de vie comme le stockage stationnaire d’énergie, gestion de la fin de vie des batteries, élaboration de solutions techniques et d’approvisionnement pour les nouvelles énergies comme l’hydrogène).

RE-CYCLE

favoriser un approvisionnement (pièces et matières) en boucles courtes et l’intégration de plus en plus de matériaux recyclés ou réemployés

(installation d’une ligne de démantèlement de véhicules hors d’usages, extension des activités de remanufacturing, de réemploi et de recyclage des matériaux).

RE-START

valoriser et développer le savoir-faire industriel, mais aussi accélérer la recherche et l’innovation en économie circulaire

(hébergement sur le site d’un incubateur et d’un pôle universitaire et de formation).

Renault, une référence européenne en matière d’économie circulaire et de mobilité durable

Dans les starting blocks en 2024 et forte de 3000 emplois, l’usine RE-FACTORY sera véritablement une référence sur le marché européen de l’économie circulaire dans le secteur de la mobilité. Grâce à ce projet de très grande envergure, Renault réaffirme avec force sa volonté de répondre aux enjeux de demain. Économie circulaire, réduction des émissions CO2, développement des compétences et création de nouvelles activités générant de la valeur, voilà en quelques lignes la stratégie du futur adoptée par Renault.

Pour en savoir plus sur l’usine RE-FACTORY de Renault, découvrez la vidéo

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.