My Renault

Nouveau régulateur
de vitesse

Lors de longs trajets, particulièrement sur autoroute, et lorsque le trafic est suffisamment fluide, le régulateur de vitesse s’avère être un allié de poids. En effet, en vous aidant à maintenir une vitesse de roulage constante, il vous permet d’éviter d’avoir constamment le pied sur la pédale d’accélérateur. Un confort non négligeable qui ne dispense cependant pas de rester en alerte !

Mais, désormais, Renault va plus loin encore, en lançant sur Nouveau Renault Espace le régulateur de vitesse adaptatif.

Régulateur de vitesse 2.0

Le régulateur de vitesse adaptatif présente la particularité de non seulement maintenir la vitesse que vous avez indiquée, de 50 à 140 km/h, mais également de l’adapter en fonction de la distance des véhicules qui vous précèdent. Par ailleurs, les informations importantes qu’il vous donne sont transmises via un « affichage tête haute » situé au-dessus du tableau de bord. Car, la liberté qu’il vous procure ne doit en aucun cas vous autoriser à quitter la route des yeux !

Comment ça marche ?

Via le radar situé à l’avant du véhicule et la caméra, le régulateur de vitesse détecte les véhicules qui vous précèdent jusqu’à 120 mètres de distance. Ainsi, si vous vous approchez trop près du véhicule devant vous, le régulateur réduira automatiquement votre vitesse afin de maintenir la distance de sécurité. Pour cela, le régulateur de vitesse adaptatif peut freiner le véhicule jusqu’à un tiers de la capacité de freinage. Une fois la route à nouveau dégagée, le régulateur vous ramènera automatiquement à la vitesse que vous aviez indiquée.

video

Quelles sont ses limitations ?

Le régulateur adaptatif ne remplace en aucun cas le conducteur. En effet, il ne peut détecter les véhicules que sous certaines conditions. Ainsi, si un véhicule s’insère dans votre voie de circulation, ou n’apparaît au radar qu’à la fin d’un virage, il ne pourra être pris en compte par le système qu’une fois entré dans la zone de détection.

Ce qui peut avoir pour effet des freinages brusques ou tardifs. Dans le cas opposé, si un véhicule quitte subitement votre voie, ou n’est plus capté par le radar à l’entrée d’un virage, le régulateur vous fera à nouveau accélérer. Soyez donc prêt à freiner si le besoin s’en fait sentir !

Quand devez-vous le désactiver ?

Etant donné ses limitations techniques, vous devez désactiver la fonction aussitôt que :

  • - la circulation est dense
  • - le véhicule entre dans un tunnel
  • - le véhicule roule sur une route sinueuse
  • - le véhicule circule sur route glissante ou dans de mauvaises conditions climatiques

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.