My Renault

Renault, objectif vert !

En 2010, Renault s’engageait à réduire son empreinte carbone de 10 % entre 2010 et 2013. Un objectif ambitieux atteint grâce à un plan d’action mené sur tous les fronts. Le résultat ? Une place de leader européen avec près de 5,5 millions de tonnes équivalent CO2 évitées !

Un engagement qui ne date pas d’hier

Pour participer activement à la lutte contre le potentiel de réchauffement climatique au niveau mondial, Renault poursuit une politique environnementale ancrée dans les différents métiers de l’entreprise depuis près de 20 ans.

En 2005, la réduction des émissions de CO2 était déjà un des objectifs prioritaires de son plan stratégique « Renault Contrat 2009 ».

En mai 2007, Renault était le premier à lancer une signature « Renault eco2 » transversale à sa gamme qui reflète les grandes étapes du cycle de vie.

En 2010, Renault est le premier constructeur à présenter une gamme complète de véhicules électriques.


Un combat sur tous les fronts

75 % de l’empreinte carbone du groupe Renault est imputable à l’utilisation des véhicules. Il était donc logique d’investir dans la production de voitures plus écologiques.

De cette volonté est née la gamme de moteurs Renault Energy, qui offrent des consommations et des émissions de CO2 réduites jusqu’à 25 % avec un haut niveau d’agrément.

Renault est par ailleurs le seul constructeur à proposer une gamme complète de 4 véhicules 100 % électriques. Sur l’ensemble du cycle de vie du véhicule en Europe, un véhicule électrique permet de réduire quasiment de moitié les impacts globaux sur l’environnement !

Découvrez toute la gamme de voitures électriques de Renault.


Des véhicules toujours plus écologiques

La lutte pour réduire l’empreinte écologique implique cependant une foule d’autres facteurs. Pour atteindre son objectif et poursuivre sur cette voie, Renault s’investit donc dans toutes les étapes de la vie d’un véhicule.

  • Des usines plus vertes

  • Recyclage du plastique

  • Recyclage global

  • Maîtrise des besoins énergétiques

  • Émissions
    liées à la
    logistique

  • Solutions alternatives

Des usines plus vertes : En 2012, Renault fût le premier constructeur à concevoir une usine automobile « zéro émissions » à Tanger au Maroc.

Recyclage du plastique : Renault est leader dans l’intégration des plastiques recyclés. La part de plastiques recyclés dans les véhicules Renault et Dacia atteint en moyenne 11 %. L’objectif ? 20 % !

Recyclage global : Le taux de matières recyclées dans la masse totale des véhicules du Groupe produits en Europe est de 30 %. Pour aller plus loin, Renault se fixe un objectif de 33 % à l’horizon 2016.

Maîtrise des besoins énergétiques : La démarche globale de Renault sur les impacts environnementaux des sites de fabrication, en particulier, a permis de réduire de 19% la consommation d’énergie par véhicule entre 2003 et 2013.

Émissions liées à la logistique : En 2013, le programme « Logistics eco² » se fixe 4 axes de travail : optimiser le remplissage des camions/conteneurs, réduire le nombre de km parcourus, développer le transport maritime, fluvial et ferroviaire et réduire les consommations de carburant.

Solutions alternatives : Afin de limiter l’empreinte carbone, Renault adopte la gestion éco responsable du parc informatique, la promotion du télétravail et des visioconférences ou encore le partage en ligne des documents afin de limiter les déplacements des employés.


Notre combat, c’est aussi le vôtre !

Le programme « Driving eco2 » rend le conducteur acteur de la réduction de son empreinte carbone, en l’aidant à réduire sa consommation et ses émissions de CO2 jusqu’à 25 %, selon les conditions de roulage et le style de conduite.

Le programme s’appuie sur 2 piliers : les équipements d’aides à la conduite (éco-mode, outils d’évaluation et coaching intégrés aux système multimédias et l’indicateur du style de conduite) embarqués dans les véhicules et les services de formation.

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.