My Renault

une électrique audacieuse

Le rallye Aïcha des Gazelles est un événement sportif exclusivement féminin. Pour cette édition 2018, six voitures électriques étaient en piste. Et devinez qui était (de nouveau) au départ ? La ZOE, évidemment. La petite citadine téméraire avait déjà participé en 2017, première année ouverte aux véhicules électriques. Cette année, spécialement équipée en mode crossover pour l’occasion, la ZOE a été pilotée avec brio par l’équipage n°313 :
Solen Kerleroux et Carine Poisson.

Prendre de la hauteur...

Vous vous demandez sûrement comment une citadine petit gabarit 4x2 a pu affronter les (hors) pistes du désert. Elle a dû « prendre de la hauteur » et subir quelques transformations cosmétiques. La ZOE troisième génération a donc été rehaussée de 10 cm et s’est équipée de skis de soubassement. Du coup, les trains ont été adaptés pour assurer la compatibilité avec cette nouvelle hauteur. Pour le reste, la ZOE est restée fidèles à ses origines : même moteur (R110, 80 kW) et même batterie.

Chapeau, les filles !

Mais rouler en voiture électrique pose un défi supplémentaire, celui de la gestion de l’autonomie. A fortiori dans un rallye au cœur du Maroc. Pour y faire face, les deux gazelles aux commandes du bolide ont adopté une habile stratégie durant ces 16 jours de raid. Leur objectif principal était de rallier le bivouac tous les soirs. Alors, pour y parvenir, elles ont fait l’impasse sur certains check points, quitte à prendre quelques points de pénalité. Résultat : les deux pilotes sont restées au top et ont mené leur ZOE à destination. Chapeau les filles !

Maousse costo 

Pour rouler dans le désert, il faut encaisser le sable, les chocs, la chaleur et les coups durs parfois. Ce n’est pas de tout repos, ni pour la voiture, ni pour les pilotes d’ailleurs. Du 16 au 31 mars, les Gazelles au volant de la ZOE ont avalé près de 2500 km dans ces conditions extrêmes. La voiture s’est montrée costaude, résistante. Bref, elle a tenu la distance. Au terme des 6 étapes d’un rallye épuisant mais mémorable, la remise des prix s’est déroulée à Essaouira. Solen et Carine n’étaient pas peu fières de monter sur les marches du podium. Et on les comprend. Elles sont arrivées à la 2e place dans la catégorie SUV... avec un modèle électrique en plus ! Rendez-vous l’année prochaine pour les Gazelles édition 2019 ?

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.