My Renault

Porto Santo, une Smart Island

L’île de Porto Santo, située dans l’archipel portugais de Madère, sera prochainement le lieu d’expérimentation d’un écosystème électrique intelligent : Smart Fossil Free Island. Ce programme innovant en trois étapes a pour objectif de favoriser la transition énergétique de l’île, notamment en apportant de nouvelles solutions de mobilité électrique. En tant que leader européen de ce segment, Renault s’est vu invité par le gouvernement régional à contribuer à ce projet. Une fierté qui récompense l’investissement et les innovations du Groupe depuis des années afin de devenir un acteur majeur dans les écosystèmes électriques et les solutions de mobilité intelligentes de demain.

Des batteries au service d’une île intelligente

Dans le cadre de ce projet qui se déroulera sur 18 mois, Renault travaille en étroite collaboration avec EEM, Empresa de Electricidade da Madeira, le producteur, transporteur et distributeur d’énergie sur les îles portugaises de Madère et Porto Santo. Basé sur des véhicules électriques, des batteries en seconde vie, de la recharge intelligente et de la recharge réversible, cette première « île intelligente » au monde vise à renforcer l’indépendance énergétique de l’île et favoriser sa production d’énergie renouvelable. Le but est ainsi de créer un modèle reproductible pour d’autres îles… ou villes.

Qu’est-ce exactement qu’une « Smart Island » ?

La recharge intelligente, ou smartcharging, module la recharge du véhicule en fonction des besoins de l’utilisateur et de l’offre d’électricité disponible sur le réseau. Ainsi, la recharge s’effectue au maximum quand l’offre d’électricité est plus abondante que les besoins, mais s’interrompt lorsque la situation est inverse. En prime, avec la recharge réversible, les véhicules sont capables d’injecter de l’électricité dans le réseau lors des pics de consommation. Plus qu’une recharge intelligente des véhicules, il s’agit de les transformer en unités de stockage temporaire d’énergie.

Enfin, la vie des batteries ne s’arrête pas lorsqu’elles ne sont plus assez performantes pour servir dans votre véhicule. Il est en effet possible de les réutiliser dans des environnements moins exigeants, comme par exemple en tant qu’unité de stockage supplémentaire dans une habitation, une entreprise, ou même un point de charge de véhicules électriques.

Trois étapes pour un test grandeur nature ?

Le projet Smart Fossil Free Island se déroulera en trois étapes. Dans un premier temps, 20 résidents volontaires de Porto Santo conduiront 14 ZOE et 6 Kangoo Z.E pour leurs usages quotidiens. Ces véhicules pourront se charger de façon intelligente grâce aux 40 bornes de charge connectées, privées ou publiques installées par EEM et Renault sur l’île. D’ici la fin de l’année, des véhicules seront capables de restituer de l’électricité lors des pics de consommation.


Enfin, des batteries en seconde vie issues des véhicules électriques de Renault serviront à stocker l’énergie intermittente produite par les centrales solaires et les éoliennes de Porto Santo. Stockée dès qu’elle est produite, cette énergie sera injectée dans le réseau pour les besoins locaux. Une preuve de plus que l’électrique représente le futur de la mobilité verte !

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.