My Renault

Tout sur la direction assistée

Lorsque ce système fonctionne comme il se doit, il est totalement imperceptible. Pendant la conduite, vous bénéficiez cependant d’une assistance bienvenue pour la direction. C’est là le travail de la direction assistée. Il s’agit d’un outil pratique, surtout lors du stationnement. Ce système vous est familier, mais qu’en est-il de son fonctionnement ? Nous vous le présentons ici.

Les systèmes hydrauliques, la base

Le premier brevet pour un système de direction assistée hydraulique a été déposé en 1926 en Amérique, dans le but d’aider les poids lourds industriels à manœuvrer. Le système fut utilisé pour la première fois dans des voitures particulières dans les années 1950. Il est depuis devenu indispensable.

Mais comment fonctionne-t-il ?

Les systèmes de direction assistée hydraulique font office d’amortisseur à l’emplacement où la colonne de direction est fixée sur les roues. Cet emplacement est appelé boîtier de direction. Au milieu du boîtier de direction se trouve un piston qui est entouré d’huile, à gauche et à droite. Une servopompe veille à ce que l’huile soit maintenue à une pression constante en la faisant circuler en permanence dans le système.

Si vous tournez le volant vers la gauche, la pression d’huile à droite du piston augmente. L’huile est renvoyée vers la gauche (pour maintenir une pression constante) et le piston se déplace vers la gauche en raison de la pression plus faible du côté gauche. Le piston entraîne le boîtier de direction vers la gauche : cela fournit la puissance nécessaire pour faire tourner les roues vers la gauche.

L’une des principales améliorations par rapport aux premiers systèmes hydrauliques des années 1950 réside dans la servopompe : la réduction de la pression fournit bien moins de direction à grande vitesse. Alors qu’à vitesse réduite, nous souhaitons pouvoir tourner le volant et les roues très rapidement et facilement, cela n’est bien évidemment pas le cas sur l’autoroute.

Le système peut également être électronique

Ces dernières années, nous avons cependant abandonné les systèmes hydrauliques. Pourquoi ? Pour commencer, ils alourdissent les voitures et prennent beaucoup de place. Ils consomment également beaucoup de carburant étant donné que la servopompe tourne en permanence. C’est la raison pour laquelle quasiment toutes les voitures modernes sont actuellement équipées d’une direction assistée électronique.

Le fonctionnement des systèmes électroniques est beaucoup plus simple. Un petit moteur électrique dans le boîtier de direction ou, pour les modèles Renault, directement sur la colonne de direction, fournit la puissance nécessaire pour aider les roues à tourner.

Les systèmes électroniques vous permettent également d’adapter le degré de direction assistée en fonction de vos souhaits. La direction assistée adaptable fait également partie de notre système Multi-SENSE® qui permet au conducteur d’adapter le comportement de sa voiture à ses envies (de conduite). Un conducteur plus sportif préférera ainsi une intervention moins marquée de la direction assistée, alors que les amateurs de conduite confortable opteront plutôt pour un réglage plus souple.

Voici un petit truc pour déterminer si votre voiture est équipée d’une direction assistée électronique ou hydraulique. Tournez à fond le volant d’un côté, puis essayez de le tourner encore un peu. Les systèmes hydrauliques offrent une légère résistance et émettent un bruit de raclement. Le piston est alors en position maximale vers la gauche ou la droite tandis que de la pression est encore exercée. Si vous n’entendez pas de craquement, de grincement ou de souffle, votre voiture est équipée d’une direction assistée électronique.

² ²

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.