My Renault

Renault fête ses 40 ans de F1

En 1977, Renault se lance pour la première fois sur les circuits de Formule 1. Et la marque ne compte pas jouer les figurants. L’objectif avoué est de battre en vitesse les moteurs Ferrari pour remporter le Grand Prix de Grande-Bretagne. En témoigne la naissance d’une première monoplace légendaire, la R.S.01, aussi appelée par les anglais « Yellow Teapot ». Pour célébrer ces 40 ans de compétition, de victoires et d’innovations, Renault a organisé une série d’événements en marge du Grand Prix de Monaco, les 27 et 28 mai derniers. Petite rétrospective.

De la R.S.01 à la R.S.2017

Avec plus de 10 monoplaces exposées, Renault a retracé son histoire dans la Formule 1 avec les plus emblématiques de ses bolides. À commencer bien sûr par la R.S.01. Révolutionnaire par le fait qu’elle soit la première monoplace suralimentée par un moteur turbo, elle remportera finalement son premier Grand Prix à Dijon en 1979 avec Jean-Pierre Jabouille avec 13 secondes d’avance. Un exploit qui ne sera que le premier d’une longue série et poussera l’ensemble des écuries à adopter le turbo. La R.E. 40 d’Alain Prost, première monoplace avec un châssis en fibre de carbone, qui a frôlé le titre en 1983 était également présente, ainsi que les monoplaces de l’ère V8 durant laquelle l’écurie a régné sans partage sur le monde de la F1.

Enfin, le losange a profité de l’occasion pour dévoiler, partiellement, la nouvelle Mégane R.S. Et ce n’est autre que Nico Hülkenberg qui s’est chargé de piloter cette dernière, pour son plus grand plaisir. Il faudra encore patienter jusqu’au prochain Salon de Francfort pour la découvrir intégralement !

Des invités prestigieux

Les monoplaces n’étaient pas les seules stars présentes à Monaco durant ce weekend. Alain Prost et Jean-Pierre Jabouille, deux pilotes emblématiques de Renault Sport, avaient également fait le déplacement. Et pas uniquement pour signer des autographes. Les deux pilotes ont profité de l’occasion pour se réinstaller au volant de la R.S.01 et de la R.E.40, leurs F1 de l’époque, et démontrer qu’ils n’ont rien perdu de leur talent.

Nico, je suis ton père…

… ou presque. Les 40 ans de Renault en Formule 1 tombaient en effet en même temps que l’anniversaire de l’une des sagas les plus mythiques de l’histoire du cinéma : Star Wars. Nico Hülkenberg a donc disputé la course dans une combinaison aux couleurs d'un Stormtrooper, tandis que Jolyon Palmer portait celle d'un pilote de X-wing. Que la Force soit avec eux !

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.